Céline Gendre
Sophrologue
Praticienne en Hypnose Ericksonienne
Consultante en Evolution Professionnelle
Céline Gendre
Sophrologue
Praticienne en Hypnose Ericksonienne
Consultante en Evolution Professionnelle

ETRE BIENVEILLANT AVEC SOI: Vivre en accord avec soi-même

Articles

Le terme bienveillance est de plus en plus utilisé de nos jours; nous entendons régulièrement cette expression "être bienveillant" que ce soit dans les médias, dans le domaine professionnel ou social.

La bienveillance fait partie d'un savoir-être permettant de vivre harmonieusement et favorise la vie en société axée sur la collaboration et la bonne entente, je dirai même une "entente intelligente".

 

Toutefois, pour l'être avec Autrui, pourquoi ne pas commencer par l'être avec nous-même ? 

 

Cette référence à la bienveillance fait presque partie du sens commun. Mais que cela signifie-t-il être bienveillant ?

Est-ce que je suis bienveillant moi-même et ai-je vraiment envie de l'être? Quelle est la part de bienveillance que je m'accorde dans ma vie ?

Est-ce que si je suis bienveillant avec les Autres, je le reste avec moi-même? Cela signifie t-il que je ne pense qu'à moi, qu'à mes désirs égoïstes sans penser aux autres à côté de moi?


 

Le terme bienveillance est de plus en plus utilisé de nos jours; nous entendons régulièrement cette expression "être bienveillant" que ce soit dans les médias, dans l'éducation ou encore le domaine professionnel ou social.

 

La bienveillance fait partie d'un savoir-être permettant de vivre harmonieusement et favorise la vie en société axée sur la collaboration et la bonne entente, je dirai même une "entente intelligente".

 

Toutefois, pour l'être avec Autrui, pourquoi ne  pas commencer par l'être avec nous-même ? 

 

Avant tout chose, il s'agit ici de définir ce qu'est la bienveillance.

 

"La bienveillance est une disposition que l'on a, que l'on développe envers soi-même dans une écoute de soi empathique, une ouverture à soi et au monde, un dialogue intérieur visant l'harmonie de son être. En cela, la bienveillance permet de collaborer avec soi-même afin de diriger sa vie dans le respect de ses besoins profonds, de ses valeurs et de ses aspirations.

La finalité selon moi est de trouver sa place dans le monde; celle qui est juste pour soi; c'est aussi ressentir un équilibre de vie suffisamment satisfaisant pour être en accord avec soi-même et ainsi vivre dans un sentiment d'harmonie et de bien-être.

C'est construire et préserver un espace aimant et respectueux envers soi-même. C'est S'EPANOUIR pleinement en donnant un sens positif à ses actions, ses choix, ses intérêts. C'est CONSTRUIRE en direction de soi afin de s'ouvrir aux autres"

 

 

Comment être bienveillant ?

 

Mettre en place des pensées tolérantes et empathiques envers soi, changer son discours interne, réaliser des petits actes du quotidien tournés vers soi, tout en restant dans la réalité de ce que l'on vit. Créer un  espace en soi dans lequel le respect et l'amour de soi s'unissent pour converger vers un sentiment de plénitude et de complétude, où notre nature profonde est préservée.

 

  Accueillez ce qui se passe en vous et prenez le temps de ressentir pour ajuster vos choix futurs. Rien ne sert de juger votre passé, ce qui est fait, est fait; ce qui est derrière ne peut être modifié, seul l'avenir peut prendre une autre direction et c'est en considérant votre niveau de satisfaction actuel que vous pourrez jauger, ajuster vos choix, la direction que vous souhaitez prendre, en fonction de vos besoins. 

 

      Chercher l'équilibre entre nos exigences et notre espace de liberté. Définir ses priorités, les besoins primordiaux à combler et enfin accueillir cette nécessité du changement avec un regard indulgent et moteur. Evitons de se frustrer quant à l'atteinte du résultat "bien-être" escompté; il convient de s'accorder le temps nécessaire pour se recentrer, changer ses habitudes, s'ouvrir à plus de possibilités. Alors laissons les contraintes du temps pour s'épanouir !! Etre bienveillant envers soi, c'est aussi se faire confiance; avoir confiance en sa capacité à oeuvrer pour soi, dans le sens de son épanouissement et simplement s'autoriser à prendre soin de soi.

 

 

Et alors en pratique, ça donne quoi?

 

Bien que tout ceci relève du personnel et de l'intime, voici quelques clés pour favoriser la bienveillance envers soi.

  • Tout d'abord, il me parait essentiel de se poser "face to face" avec soi-même et faire le point sur ce qui est positif dans sa vie et qu'on ne changerait pour rien au monde mais aussi, sur ce qui peut être amélioré pour être bien, "en phase", aligné tout simplement.
  • C'est créer un espace où chaleur humaine, amour de soi, respect de ce qui "est" pour soi s'imbriquent, sans exercer de pressions sur soi.
  • C'est "prendre le temps" de faire le tour de ses valeurs, c'est-à-dire se demander quelles sont les valeurs essentielles à son équilibre émotionnel et mental.
  • C'est également faire converger ses valeurs-là en direction de ses besoins personnels. Trouver une concordance harmonieuse entre ses valeurs et ses besoins.
  • Ensuite, c'est diriger ses choix, ses actions vers ce" mieux" de façon à accéder au bien-être pressenti.
  • Pourquoi pas mettre en place des rituels positifs dans votre journée pour prendre soin de vous, tout simplement et ainsi favoriser le bien-être.
  • Pensez à vous accorder du temps, ce temps où vous vous occupez seulement de vous, aussi infime qu'il soit.
  • Pour finir et c'est ce qui est le plus facile et rapide à mettre en place, c'est commencer par prendre soin de soi en faisant des actions simples dirigées vers SOI. 

 

Le mot de la fin

Dans tout ce que vous entreprendrez pour oeuvrer en direction de votre épanouissement, gardez à l'esprit, qu'il est primordial de rester souple envers soi. Faire preuve de flexibilité est un gage de sérénité. Rien ne sert de se juger sévèrement, cela n'entraine que mal-être, culpabilité; ce sont des pressions supplémentaires, que nous nous imposons, elles sont inutiles et parfois paralysantes. 

Faire le constat "de ce qui EST" sans en être profondément affecté, est le point de départ à tout changement, à l'épanouissement. Il est plus positif et moteur de tourner ses préoccupations, vers ce qui peut être changé dans son comportement, dans ses habitudes, dans son quotidien, pour parvenir au bien-être, plutôt que sur les erreurs commises, ou les contraintes que l'on s'impose parfois et beaucoup trop souvent. Il ne s'agit pas de les ignorer mais plutôt d'en prendre acte et de définir comment les faire évoluer.

Accueillez ce qui se passe en vous et prenez le temps de ressentir pour ajuster vos choix futurs. Rien ne sert de juger votre passé, ce qui est fait, est fait. Ce qui est derrière ne peut être modifié, seul l'avenir peut prendre une autre direction.

Enfin, vivez le moment présent en étant conscient de ce que l'instant vous apporte, prendre le temps de vivre pleinement les choses et ainsi les rendre plus authentique.

 

                      

ETRE BIENVEILLANT ENVERS SOI, 

C'EST S'ECOUTER, ECOUTER SES BESOINS,

S'AUTORISER A LES EXPRIMER,

METTRE EN PLACE DES ACTIONS POUR SOI, 

EVITER L'AUTO-FLAGELLEMENT ET LES EXIGENCES SUPERFLUES

C'EST SE PRESERVER DES PRESSIONS INUTILES

C'EST PORTER UN  REGARD TOLERANT SUR SOI

C'EST RESSENTIR ET ACCEPTER DE RESSENTIR CE QUI EST 

ENFIN C'EST CONSENTIR A S'AIMER

 

Carpe Diem !!

 

Amitiés

Céline

SO-HY

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.